Vous êtes nouvellement végane ? Suivez les conseils de Sara

Vous songez à devenir végane ? C'est un excellent début ! Dans cet article, la chef zen Sara vous donne ses meilleurs conseils pour une transition facile, durable et réussie !


1. FAITES VOS DEVOIRS

Être végane ne devrait pas être une corvée. Cela ne devrait pas être imposé par qui que ce soit. Nous ne le faisons pas parce que c'est à la mode ou pour perdre du poids. C'est un mode de vie, pas un régime. La clé d'un mode de vie végétalien facile est de croire profondément aux raisons pour lesquelles vous avez décidé de devenir végétalien ou végétalienne.


J'ai décidé de devenir végétarienne avant tout pour les animaux. Quand ai-je décidé de devenir végétalienne ? Après avoir regardé le documentaire Cowspiracy. Il m'a permis de prendre conscience des conséquences environnementales de l'agriculture animale et de réaliser que le moyen le plus efficace de lutter contre les changements climatiques était de réduire ma consommation de viande et de produits laitiers.


Il existe plusieurs raisons d'adopter un mode de vie végétalien. Je vous recommande de faire vos propres recherches et de vous renseigner pour obtenir toutes les informations dont vous avez besoin. Si au fond de vous, vous êtes convaincu qu'être végétalien est la chose à faire pour sauver la planète, être en bonne santé ou pour sauver des animaux, il sera super facile de rester fidèle à vos convictions et de ne pas dévier de votre objectif.

2. SOYEZ INDULGENT

Soyez gentil avec vous-même et aussi avec les autres, car personne n'est parfait. Vous avez le droit de « tricher ». Et vous savez pourquoi ? Parce que vous êtes avant tout végétalien pour vous-même.

Il faut arrêter de se critiquer, et commencer à se féliciter. Se féliciter, parce que nous sommes tous des personnes avec de bonnes intentions, qui veulent améliorer les choses et qui ont décidé d'agir et de changer leurs habitudes. N'oubliez pas que personne n'est parfait et qu'il vaut mieux faire un peu que ne rien faire !

C'est en étant doux avec nous-mêmes et avec les autres que nous réussirons à amener plus de gens de « notre bord », et c'est en les faisant se sentir acceptés dans notre communauté qu'ils resteront. Plus nous sommes nombreux, plus notre impact sera grand !

3. RESTEZ CONNECTÉS

Être végétalien peut aussi signifier se retrouver dans des dîners de famille où les gens mangent de viande ou du poisson. Cela peut être frustrant, mais rappelez-vous que la plupart d'entre nous ne sont pas nés végétaliens, que nous aussi avons mangé de la viande à un moment donné, et que nous ne sommes pas tous au même stade de notre parcours.


Ma famille aime me rappeler que, plus jeune, je mangeais tellement de viande que j'en avais probablement assez pour toute une vie. Ce fut donc une surprise totale lorsque je leur ai appris que je voulais devenir végétarienne. Si je l'ai fait, tout le monde peut le faire !



Un végétalien qui évite les repas avec sa famille et ses amis n'aide pas la cause. Acceptez les invitations à dîner, même si cela signifie apporter votre propre tupperware de tofu. Sachez qu'en voyant les délicieux plats végétaliens que nous mangeons, les gens trouveront cela de moins en moins bizarre ou intimidant. Un jour, ils voudront peut-être goûter votre recette, et l'instant d'après, ils vous poseront des questions sur le véganisme d'une manière très différente qu'auparavant. Ils seront curieux de comprendre pourquoi vous avez choisi d'être végétalien et ils commenceront peut-être à cuisiner leurs propres plats végétaliens. Et c'est là que je me dis que j'ai un impact sur la planète.

Un végétalien, c'est bien, mais deux, c'est mieux !

Apportez des plats que vous pouvez facilement partager (ex. : salades), qui sont des classiques, comme le chili et la sauce spaghetti (les gens sont moins enclins à essayer des plats inconnus), ou des desserts (le goût ne sera pas différent des desserts ordinaires et personne ne peut refuser un bon dessert !)

UNE DERNIÈRE CHOSE

En suivant ces conseils, vous aurez le meilleur impact possible. 1- Vous serez végétalien de façon durable, et pas seulement pour quelques semaines ou quelques mois ; 2- Vous donnerez une image positive des végétaliens et montrerez à quel point il est facile de vivre ce mode de vie ; et 3- Vous inspirez d'autres personnes à réduire leur consommation de viande et de produits laitiers, ce qui augmentera considérablement votre propre impact positif.

Être végétalien n'est pas une obligation ou quelque chose qui vous est imposé, mais un réel désir de rendre le monde meilleur. Nous le voyons comme un mode de vie que nous adoptons pour la vie. Nous le faisons pour nous-mêmes et c'est ce qui le rend facile. Et si c'est facile, c'est aussi durable.

Et comme toujours, rappelez-vous que nous faisons de notre mieux pour vivre avec compassion.


Pour en savoir plus sur la façon d'optimiser votre parcours vers le véganisme, consultez le blogue de Sara au www.yourweirdveganfriend.com. N'oubliez pas non plus de rejoindre notre communauté en ligne sur Instagram @zengarrykitchen.